« ILS NE PEUVENT PAS FUIR. ILS VONT DEVOIR SE BATTRE. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 13:12

Appartement d'Asha Stevens - 18:46


    Le soleil était désormais déjà fort bas dans le ciel, les façades des extérieures des immeubles étaient illuminées d’un rouge légèrement contrasté par un jeune plus vif et plus perçant, tandis qu’une légère brise semblait s’être élevée de nulle part. La température était encore un peu fraîche, mais cela ne faisait – pour ainsi dire – ni chaud ni froid à Gabriel, qui, pour sa part, n’était que très peu voire pas réactif à ce climat plus ou moins tempéré. Rien ne semblait en mesure de le perturber, quelque soit la nature de son environnement. Il savait justement s’adapter à tout, mais pour l’heure, ce n’était pas réellement nécessaire.

    Tout près d’arriver à son point de chute, Gabriel était plus certain que jamais de ce qu’il devait faire, et c’était d’ailleurs une de ses grandes qualités : il ne doutait jamais de rien. De toute façon, il s’agissait de la part parfaitement humaine restant en lui qui le vouait à cette quête improbable, mais ce n’était pas pour autant qu’il se trouvait en mesure d’avoir plus d’états d’âme que pour une toute autre affaire. Il ne s’agissait peut être pas de meurtre, il ne s’agissait peut être pas d’une mission officielle, mais il s’agissait encore d’une affaire pour le moins importante, qu’il comptait – avec coopération ou non – régler au mieux et surtout au plus vite.

    Il porta ainsi trois coups successifs à la porte d’Asha Stevens. Qui était-elle ? Gabriel ne savait pas grand-chose d’elle, et ce n’était pas vraiment important dans le fond, mais il en savait l’essentiel : elle faisait partie intégrante de Manticore Corporation, et elle leurs devait ainsi une totale soumission et force d’exécution. De là à dire qu’il la connaissait, il ne fallait rien jurer, Gabriel n’avait jamais eu beaucoup de contacts avec les autres enfants de Manticore. Ceci étant, il s’était suffisamment renseigné et il en savait assez pour se hasarder jusqu’ici, avec tous les risques que cela pouvait comporter.

    Noah Carlyle. Le point de toutes les faiblesses. En tous les cas, Gabriel en avait bien assez vu pour être certain de ce qui l’amenait ici. La raison pour laquelle il le faisait était encore obscure, même pour lui, cependant, il savait où était son devoir, et que cela plaise ou non à Asha, il comptait bien s’en acquitter fortuitement. Il savait que derrière cette porte ne l’attendait guère les meilleurs instants de sa vie, mais ce n’était pas la peur qui l’animait mais bien une totale indifférence traduite en sérénité. Comme chaque fois qu’il respirait, disait quelque chose, Gabriel était totalement vidé d’émotions … au moins en apparence. Et la question était de savoir s’il en était toujours de même pour celle qu’il visitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 16:27

  • Asha avait toujours adoré cette période de l'année, et vous savez pourquoi ? Il y fesait toujours sombre, c'est d'ailleurs une des principales raisons pour lesquelles elle préférait ne sortir que la nuit, et alors que les ténèbres allaient s'abattrent sur la ville, elle décida de prendre une douche, une bonne douche froide, histoire de se remettre les idées en place, puisqu'en ce moment, comme le lui avait gentillement fait remarquer Noah, tendance à être un peu trop "gentille", et cela lui deplaisait d'ailleurs fortement, ce qu'il fallait, qu'elle évite de cotôyer cette personne, ou alors dans le meilleurs des cas elle le tuerait, mais elle en avait eut l'occasion tellement de fois et elle n'avait pourtant rien fait du tout. Enfin bref, elle sortit alors de la douche et plaça un bandage sur son bras encore quelques peu endolori. Une fois le bandage remit en place, elle enfila donc ses vêtements, et une fois completement habillée, elle s'aprêta alors à aller chercher sa veste, mais c'est alors que quelqu'un frappa contre sa porte... Elle se demandait bien qui cela pouvait être, puisque, personne n'était censé savoir où elle habitait, mais quand c'est personne, c'était vraiment personne, à part peut être la Manticora Corporation, grâce à cette puce implantée dans son corps. La jeune femme était donc loin d'être rassurée, tout simplement puisqu'elle savait clairement que ce n'était surement pas une visite de courtoisie... Enfin, elle s'approcha alors de la porte doucement, elle avait la chance d'avoir ses petit ouverture rondes qui permettaient de voir qui était notre visiteur... Elle fut d'ailleurs fortement surprise en voyant la petite tête de Gabriel Kellerman, elle ne savait que peu de choses sur lui, mais il était dans son camps non ? Avait il quelque chose d'important à lui annoncer ? Ou pire, serait il au courant pour elle et Noah. Elle fronça alors les sourcils et elle s'appuya alors contre la porte, hésitant avant d'ouvrir... Après tout, il ne venait surement pas pour lui faire un simple coucou. Elle finit tout de même par ouvrir cette porte, emportée par la curiosité. Une fois que ce fut chose faite, elle le regarda alors de haut en bas, il ne semblait à première vu, pas armé, mais en même temps, on leurs avait appris à très bien cacher leur armes, elle avait d'ailleurs un jolie couteau très bien coincée derrière son dos dans se jean.

    "Qu'est ce que tu me veux Kellerman ?"

    Un modèle d'amabilité Asha ? Elle ne l'avait jamais été, et elle ne voyait franchement pas pourquoi elle débuterait maintenant, ce n'était aucunement son problème. Mais elle aurait aimé une réponse franche et direct qu'elle puisse en finir avec ça et sortir massacrer quelques personnes, deux ou trois seulement, pour son bon plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 17:32

    Le temps défila lentement, et Gabriel n’eut aucun mal à pressentir qu’il n’était pas désiré en ces lieux. Il ne pouvait guère en blâmer Asha. Après tout, ils ne se connaissaient que pour avoir été élevés dans le même environnement, par les mêmes personnes pour finalement accomplir la même tâche. Il savait également qu’elle se méfierait probablement de lui, et il ne pourrait pas l’en blâmer non plus. Après tout, on envoyait fort peu souvent le neutralisateur de toute l’expérience voir un des « enfants ». Oui, Gabriel était le contrôle de toutes les améliorations accordées génétiquement, et, en général, lorsqu’il se déplaçait, c’était bien pour affaiblir les sujets du « Projet Manticore » de leurs particularités pour mieux les vaincre.

    Ceci étant, Asha était toujours à la solde de ses « créateurs », si bien, qu’en apparence, elle ne craignait nullement que Gabriel puisse en vouloir à sa vie. Elle était d’ailleurs l’une des rares qu’il parvienne à considérer comme son égale, et il appréciait même le contrôle qu’elle avait de son « don ». La télékinésie. C’était impressionnant. A ce sujet, il n’avait aucun mal à sentir ce flux énergétique disposé derrière la porte qui lui indiquait parfaitement qu’elle était là, mais visiblement peu enclin à lui ouvrir. Tout restait à faire, mais il n’en était pas dissuadé pour autant.

    Et elle lui ouvrit. L’amabilité n’était pas au rendez-vous mais il ne s’était pas attendu à mieux de sa part. Ce n’était pas une visite de courtoisie de toute façon, alors autant dire que même si lui disposait d’une certaine distinction qui était de toute façon omniprésente, il n’attendait rien de la part de la jeune femme, et elle semblait prête à lui servir ce fameux « rien » sur un plateau. Il la laissa le détailler et le dévisager sans rien dire, avant d’ajouter simplement et presque cordialement :

    - Heureux de te revoir aussi.

    Il n’avait pas non plus envie de s’étendre pendant des heures sur ce sujet, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait lui lancer ses propos et pensées de but en blanc. Il ne fallait rien exagérer, et Gabriel savait d’expérience que l’on pouvait tout presser sauf le temps. Il resserra simplement son nœud de cravate, jeta un regard autour de lui, comme cherchant à savoir s’il pouvait y avoir l’ombre d’un signe de vie dans les parages, avant de revenir porter son attention sur Asha.

    - Je pense que ce que j’ai à te dire ne devrait pas être audible par n’importe qui. Je dis cela pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 18:46

  • Il n'était en effet pas du tout désiré dans cet endroit, comme n'importe qui d'autres d'ailleurs, elle ne voulait voir personne dans son appartement, tout simplement puisque c'était son petit coin à elle, et surtout elle ne voulait pas voir ce genre de personnes roder autour de chez elle, elle ne le connaissait pas bien, d'ailleurs tout ce qu'elle savait c'est qu'il était de son coté, à part ça, elle ne savait rien de lui, elle n'avait accès que aux dossiers des personnes qu'elle traquait. Et celui de Mr Kellerman n'en fesait pas du tout parti. Elle avait donc légèrement entrouvert cette porte, qu'elle ouvrit un peu plus voyant qu'il ne semblait pas disposé à l'attaquer, en même temps pourquoi l'aurait il fait ? Après tout, elle ne lui avait jamais rien fait, en tout cas, c'est ce qu'elle croyait elle, ou sinon, c'est qu'elle ne se rendait même plus compte des personnes qu'elle attaquait et cela devenait assez grave, il serait même urgent qu'elle consulte. Il la salua alors, comme si de rien n'était, il était ravie de la revoir ? C'était une blague, ils ne s'étaient jamais adresser la parole, mais le pire dans cette histoire, c'est que dans cette phrase qu'il venait de prononcer, il n'y avait pas une once d'hypocrisie ou même d'ironie. Elle arqua donc un sourcil...

    "Tu m'escuseras de ne pas éprouver de sentiments particulier en te voyant ! A part peut être de la lassitude, alors si tu pouvais te dépêcher, j'avais un paquet de choses de prévus vois tu !"

    Ben oui, s'il commençait par des phrases comme ça, il allait bientôt lui demander ce qu'elle racontait de beau, comme s'ils étaient amis. Et disons qu'elle n'avait pas réellement de temps à perdre pour cela. Elle avait déjà un programme chargé pour ce soir, qu'elle devrait apparement revoir puisque le jeune homme semblait avoir quelque chose d'important à lui dire. Poussant un soupire, elle s'ecarta alors de la porte pour le laisser entrer, elle lui fit un signe de main pour lui indiquer le chemin à suivre. Mince, si elle avait su qu'il viendrait, elle aurait decrasser un peu l'appartement, parce qu'elle ne l'avait plus rangé depuis un bon de temps, en même temps, elle avait tellement peu d'affaires personnelles que le desordre restait tout de même passable. Elle suivit alors le jeune homme jusqu'au salon, et elle croisa ensuite les bras, restant debout.

    "Je t'aurais bien proposer un verre de lait et des cookies, mais je n'en ai pas !"

    Bien sur, cette phrase était ironique, elle n'avait jamais eut de cookies chez elle, mais même si c'était le cas, elle ne lui en aurait surement pas proposé, par manque de courtoisie surement. C'était une chose qu'elle n'avait pas, le respect, elle ne respectait que très peu de monde, à vrai seulement les personnes dont elle avait une certaine peur, alors autant vous dire que le cercle de personnes est assez réduit. Elle decroisa alors les bras, et se tourna vers le jeune homme, le regardant droit dans les yeux, ce type ne refletait aucune émotions, il était exactement comme elle, peut être même pire d'ailleurs parce que ses derniers temps... Enfin bref, elle attendait que le jeune homme lui explique enfin la raison de sa venue ici. Si jamais la Manticora Corporation voulait la contactée, ils avaient son numéro de portable, ils envoyaient rarement quelqu'un d'autre... A moins que ce soit pour la tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 19:06

    Et arrogante avec cela ! Asha avait l’écrasante particularité d’être toujours disposée dans une attitude profondément désinvolte qui semblait lui donner un certain avantage sur n’importe qui, et l’apparence si trompeuse pue-t-elle être avec le don de fonctionner à merveilles. Lorsque Gabriel était une montagne d’une écrasante et totale sérénité, c’était un côté intimidant qui se dégageait de la jeune femme et sans doute que s’il n’avait pas tant été habitué à n’éprouver aucun sentiment à commencer par celui qui donnait suite à la vulnérabilité, il aurait pu la craindre un tant soit peu. Ce qui n’était guère le cas, tant cela se voyait d’extérieur tant il était réel d’intérieur. Surtout que, privée de ses pouvoirs, ils étaient plus qu’à armes égales.

    - Toute chose peut être remise au lendemain quand la nécessité t’appelle, crois moi.

    Sur ces mots, il pénétra dans l’appartement de la jeune femme et il prêta un vague regard aux alentours, comme sondant quelque peu son environnement. Il n’eut aucune réaction – comme d’habitude – mais il n’en pensait pas moins. Il avait du mal à imaginer qu’elle puisse vivre dans un tel endroit. Tout du moins, il lui conférait un tel côté sauvage et indépendant qu’il la voyait finalement très mal dans cet appartement. Mais comme toutes les idées reçues, elle s’effaça bien vite de l’esprit du jeune Kellermann, qui n’était, de toute façon, pas là pour un souci d’art décoratif, de nettoyage ou de rangement.

    Il alla jusqu’au salon, Asha le talonnant. Il savait combien elle était méfiante, mais lui était étrangement détendu. Pas aussi étonnant que cela quand l’on pensait que c’était presque sa marque de fabrique – et l’expression était bien choisie. Il parcourut encore l’espace des yeux, et prit le temps de considérer les propos qu’elle lui confia, tout en ne changeant point d’attitude du début jusqu’à la fin. Il arbora vaguement ce que l’on pourrait appeler un sourire, tout à fais sincère, mais réellement relatif et presque invisible.

    - C’est vraiment gentil de ta part.

    Aucune hypocrisie n’était présente. On finissait souvent par s’y habituer avec lui. Gabriel n’était pas un homme comme les autres. Certes, c’était vrai pour la capacité surnaturelle dont il disposait mais c’était aussi vrai pour le genre humain qui ne cessait jamais de parcourir ses veines. Une vingtaine d’années passées dans un laboratoire de recherches génétiques lui avaient enlevé énormément de caractères propres à l’homme, bons ou mauvais d’ailleurs. Il n’avait plus besoin de céder aux vices, mais il ne disposait pas non plus de toutes les vertus.

    Se devant d’abréger ce qui devait être un long moment d’incertitude et d’indécision pour Asha, il ne fit que porter encore une fois le regard autour de lui, il ne relâcha pas la neutralisation qu’il émettait sur la capacité de la jeune femme, car « Prudence était bien Mère de Sûreté » et ils avait ce qu’il venait lui dire en arrivant ici n’allait guère lui plaire, mais le savoir n’avait guère plu non plus au jeune Kellermann. Trêve d’attente, il déclara sobrement :

    - Je ne viens pas au nom de la Manticora Corporation. Je viens, en revanche, au sujet de Noah Carlyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 19:44

  • Si par arrogance il voulait entendre mepris, insolence, fierté démeusurée, ou encore un dédain de l'espèce humaine, alors elle l'était, elle n'aimait pas perdre de temps, elle était franche, charismatique, et utilisait très souvent le sarcasme pour arriver à ses fins, mais lorsqu'on y rélfechit de plus prêt, qui dans sa vie, peut se vanter de n'avoir jamais été un peu arrogant ? Mais ce coté de la jeune femme ne semblait pas du tout porté atteinte à la sérénité et au calme du jeune homme qui semblait être totalement indifférent à un tel mepris. En fait, il semblait ne pas du tout avoir peur d'elle, ce qui d'ailleurs était anormal, après tout, tout le monde avait peur d'elle logiquement, rien que son nom en disait long. Dans un sens, elle trouvait presque ce coté amusant en fait, elle n'avait jamais rencontré quelqu'un comme lui avant, et les rumeurs qui circulaient sur son compte étaient loin d'être fausses. Le néccesité ? Mais qu'est ce qu'il pouvait avoir de si important à lui dire, c'est vrai, elle avait beau chercher, elle ne voyait vraiment pas... Qu'elle arrête de se creuser la tête de toutes façons, il finirait bien par lui dire de quoi il s'agissait.

    Son self controle, et ses sourires répétés avaient tendances à pertubé Asha, il semblait impénétrable, il souriait, alors qu'elle était clairement en train de lui dire de se dêpecher pour qu'il puisse partir plus vite, mais il s'en fichait totalement, pas de réaction de sa part, il en venait même à la remercier, c'était impressionant. Elle le regarda alors une fois de plus de haut en bas, il était devenue exactement ce que la Manticora Corporation désirait : un simple robot. Et le fait qu'il soit différent des autres, ça elle avait très bien pu le noter, pas très compliqué en même temps, il n'avait pas vraiment les réactions normal pour un quelconque individu, certains auraient appelé cela une carapace, d'autre un manque constant de caractère, quand à Asha, elle considèrait que c'était certaine son meilleur atout et sa plus grande force. Oh, il ne venait pas de la part de Manticore ? Et bien alors que fesait il ici, il avait envie d'un psy et il s'était dit que Asha serait parfaite dans le rôle. Mais lorsqu'elle entendit alors le nom de Noah... Son visage se décomposa peu à peu, elle le regarda dans les yeux, tentant de controler ses sentiments, elle detestait ressentir ce genre de choses, quel que soit le sentiment qui l'envahissait, quelques semaines plus tôt, une annonce pareille l'aurait surement fait rire, et elle lui aurait annoncé qu'elle était sur le point de l'abbattre, ce qu'elle aurait du faire depuis un bon moment. Son visage avait repris ses couleurs, et elle regarda le jeune homme dans les yeux.


    "Et bien ? Tu n'arrives pas à le tuer tout seul et tu désires mon aide ?" dit elle d'un ton le plus désinvolte possible

    Malheureusement, ce ton qu'elle employait sonnait presque faux dans sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 5 Jan - 20:00

    Quand Gabriel semblait incapable de dessiner un seul sentiment sur son visage, Asha avait une très nette clarté dans ses traits, et il douta même qu’elle sache s’en rendre compte. Chaque fois qu’elle tentait d’exprimer tout le mépris – fictif ou non – qu’il semblait lui inspirer, il n’avait aucun mal à le discerner mais lorsque des sentiments plus profonds et visiblement plus gênants faisaient leur entrée en jeu, elle ne pouvait sans doute pas se rendre compte à quel point elle pouvait être un livre ouvert. S’il n’avait pas été certain auparavant de l’attirance qui existait entre elle et Noah, elle venait désormais de se trahir seule, et plus aucun doute ne savait subsister.

    Comme il s’y attendait, elle nia. Ou plutôt, elle s’inventa une réplique condescendante de manière à pouvoir esquiver ce qui ressemblait vaguement à de la culpabilité. Gabriel n’était pas dupe, c’était un de ses principaux atouts, et ce n’était pas à coups de désinvolture qu’elle pourrait le berner et l’égarer. Gabriel voyait ce qui laissait indifférent toute autre personne et cela, c’était le fruit de vingt années d’entraînement. Il était peut être une machine, mais il était surtout une singulière machine capable de prodiges que tout homme est capable sans même le savoir et en user.

    Il ne prit pas la peine de répondre tout de suite à la remarque de la jeune femme et se détourna d’elle pour gagner la fenêtre du salon. Il posa son regard sur l’extérieur et sa respiration s’accéléra légèrement. Il avait toujours la possibilité de savoir où Asha se trouvait vis-à-vis de lui grâce au flux énergétique que sa capacité dégageait. En ce sens, il n’avait guère besoin de voir pour connaître sa position. Il laissa encore quelques secondes de silence s’imposer et lorsqu’il fut certain qu’Asha eut repris un minimum de contrôle sur elle-même, il répliqua sans pour autant la regarder :

    - En réalité, je le surveillais depuis quelques temps. Etonnamment encore en vie à ce jour, Manticora Corporation m’a laissé consulter le dossier.

    En réalité, Gabriel n’avait jamais vraiment eu l’idée de tuer cet homme, tout simplement parce qu’il avait appris qu’Asha justement devait s’en charger. Ceci étant, les jours passaient et il avait croisé Noah par le plus pur des hasards. Ce fut d’ailleurs par ce même hasard qu’une situation plutôt inattendue s’était offerte à lui. Le devoir voulait que Gabriel en ait informé Manticora Corporation, et pourtant, il ne l’avait pas fait. Ceci dit, Asha n’était pas obligée de le savoir.
    Avec toujours autant de neutralité, fixant encore et toujours l’extérieur d’un regard attentif et presque perdu par même, il la questionna :

    - Depuis combien de temps devrait-il être mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Dim 6 Jan - 15:15

  • En fait non, Asha ne se rendait pas tellement compte que ses sentiments pouvaient se lire à travers de simple expression de visage, elle en disait tellement peu par la mots qu'elle avait toujours pensé que son visage suivait le mouvement, et en l'occurence, ce n'était pas du tout le cas. En même temps, elle n'avait pas pris l'habitude de corriger ses défaults, elle préfèrait vivre avec et s'en accomoder, mais si elle venait à apprendre celui ci, elle tenterait surement de le changer, puisqu'en y réflechissant, c'était une forme de grande faiblesse. Et autant vous dire qu'elle préfèrait éradiquer toutes faiblesse de sa vie, ce n'était malheuresement pas toujours possible, la preuve elle s'était promis que les sentiments humains, c'était finit pour elle, et pourtant aussi improbable que cela puisse paraître, elle était belle et bien attirée par Noah même si elle ne comprenait vraiment pourquoi elle pouvait être attirée par lui autrement que physiquement, mais pour le moment, ce n'était que physique de toutes manières non ? Ca ne pouvait de toutes façons pas être autre chose. Elle vit alors le jeune homme se lever et se diriger vers la fenêtre, elle le laissa faire sans broncher, de toutes façons, cela l'arrangeait qu'il soit de dos, mais il n'avait quand même peur de rien... Après tout, a part lui, personne n'avait encore jamais eut le cran de lui tourner le dos, sachant pertinnement ce qui les attendaient. Quand à Asha, elle se déplaça dans son salon, sans trop bouger, après tout, elle n'était pas non plus un lion en cage, même si à ce moment précis, elle se sentait comme analysée, une sensation pour le moins désagréable. Autant vous dire qu'elle detestait cela puisqu'elle n'aimait pas être prise pour un phénomène de labotoire. Bien sur c'est ce qu'elle était. Mais aujourd'hui, même si certaines de ses actions dépendaient de la Manticora Corporation, elle restait une jeune femme totalement indépendante et presque maitresse de ses mouvements. Autant vous dire qu'elle n'apréciait pas du tout ce que le jeune homme était en train de faire.

    Asha avait repris le contrôle sur son esprit ainsi que sur ses mouvements, et elle avait le sang chaud, et d'ailleurs elle en aurait tués pour moins que cela, mais si elle tuait Gabriel, de une, elle aurait beaucoup de problèmes et de deux, elle ne saurait pas jusqu'où il voulait aller... Elle voulait suivre la fin de son raisonnement. Elle le suivait tout de même du regard au cas ou il tenterait quelque action contre elle et qu'il chercherait à lui faire du mal. De toutes façons, Asha était une personne toujours sur la défensive, elle était très méfiante et elle gardait d'ailleurs toujours ses distances, elle n'avait encore jamais été en réelle confiance avec quelqu'un... Ou presque.

    Alors comme ça il surveillait Noah, c'était plutôt mauvais tout ça, tout d'abord puisqu'il avait pu voir certaines choses qu'il n'aurait pas du voir, et ensuite parce qu'elle commençait à bien entrevoir les raisons de sa venue ici... Il n'était quand même pas au courant que elle et... Non, c'était impossible. Elle garda tout de même son calme, et elle laissa alors le jeune homme continuer ce qu'il avait à dire sans le couper, par simple curiosité, et non par politesse. Dans un sens, il avait entièrement raison, il devrait être mort depuis un paquet de temps, et les occasions de le tuer avaient pourtant été nombreuses, mais elle n'en avait pas saisit une seule, elle se contentait de le blesser fortement en sachant qu'il s'en sortirait. Pourquoi ? Au départ c'était simplement par jeux, cela l'amusait beaucoup de le laisser entre la vie et la mort et voir si son instinct de survie prendrait le dessus, mais aujourd'hui, était ce toujours pour cette même raison ? Dans tous les cas de figures, Gabriel avait apparement compris qu'elle l'avait laissé en vie volontairement. "Depuis combien de temps devrait-il être mort ?" En ecoutant cette phrase, elle se rendit alors compte que ça allait maintenant faire un bout de temps qu'elle aurait du en finir avec lui, et les choses n'en serait pas là aujourd'hui. Enfin... Elle laissa un bref silence avant de répondre le plus calmement possible, et d'ailleurs ça fonctionnait plutôt bien.


    " Tu as lu le dossier non ? Alors tu devrais le savoir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Dim 6 Jan - 16:06

    Elle niait, elle niait sans cesse. La crédibilité était désormais au rendez-vous mais elle s’était déjà suffisamment trahie pour qu’il ne puisse plus se prendre au jeu. On ne trompait pas Gabriel avec de vaines paroles et le souci d’Asha en ce sens était bien qu’elle n’usait que de désinvolture pour tenter de le « désarmer » et qu’il tourne ainsi les talons. Il voyait toujours au-delà de ce qu’on lui disait tout simplement parce qu’il n’avait nul besoin de « penser » et ainsi de s’interroger sur la véracité de ses propos et leur sens. Pour Gabriel, il n’y avait que des faits, des faits concrets, et rien de ce qu’elle pourrait dire ne serait en mesure de le dissuader de tout ce qui faisait sa conviction nette et profonde. On ne lui demandait pas de réfléchir, on lui demandait de réagir selon des informations.

    Il préférait rester dos à elle, premièrement parce qu’il tentait maladroitement d’apprécier le paysage extérieur – car cela n’avait rien d’évident pour quelqu’un de dépourvu de toute émotion – et ensuite parce qu’il ne la craignait pas. Gabriel ne craignait même pas ses « créateurs », alors autant dire que personne ne pourrait lui inspirer la crainte, encore un sentiment qu’il lui était interdit de percevoir. De surcroît, il bridait son pouvoir télékinésique, ce qui les mettait à armes égales et qui laissait donc énormément de chance de succès à l’un comme l’autre des deux partis. Asha pouvait toujours essayer de s’en prendre à lui, elle ignorait comme tout a chacun ce qu’il était en mesure de faire.

    Toujours dans une totale sobriété, il ne lui prêtait aucun regard et se contentait de l’écouter encore et encore comme si les mots qu’elle lui concédait étaient en mesure de glisser sur lui sans lui faire nul effet. Et, il n’était pas du tout atteint, d’aucune façon quelle qu’elle fut. Ils commençaient gentiment à tourner en rond, et Gabriel n’était pas homme à perdre inutilement son temps quelle qu’en soit la raison. Il était venu sans trop connaître cette envie, car un simple appel à Manticora Corporation aurait suffi. Ceci étant dit, il attendait d’elle autre chose qu’une soumission. Elle ne le savait pas, il ne le lui dirait pas, il ne restait plus qu’à la conduire sans qu’elle n’ait seulement la chance de s’en apercevoir.

    - Je ne « dois » rien savoir.

    Il avait enfin fini par se retourner vers elle. En effet, il n’avait aucun devoir de « savoir » quelque chose en particulier, et le dossier de Noah Carlyle ne lui avait été ouvert que pour qu’il confirme ou non ses soupçons. Finalement, il avait fini par agir quelque peu par lui-même, et il savait exactement ce qu’il devait faire. Asha pouvait perdurer dans le sens qu’elle voudrait, mais Gabriel ne couvrirait pas l’affront éternellement, et comme toute information qui allait avec son conditionnement, il n’était pas en mesure de l’oublier.

    - Ainsi, je ne saurais la conduite que tu adopteras mais … toi, tu ne pourras pas l’ignorer.

    Si tout n’était pas clair pour elle, tout l’était totalement pour lui. Gabriel savait qu’il ne répondait pas des actes qu’Asha commettait de son plein gré, mais rien ne l’empêchait de la mettre en garde. Finalement, énormément de choses changeaient mais il savait également que malgré l’Humanité qui semblait en mesure de parcourir ses veines, il ne nierait, lui, jamais rien, et ce qu’il se passait entre elle et Noah ne le regardait pas, et ne le regarderait jamais. Pourtant, le devoir le sommait de réduire cet affront et cette trahison à néant. Ce qu’il ne fit pas, avant de se retourner de nouveau vers la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Dim 6 Jan - 18:11

  • Rien ne l'atteignait, ce type était un véritable roc, ça ne la troublait pas puisqu'elle savait très bien de quoi il retournait, et elle savait très bien comment il était sans vraiment le connaître, en même temps, c'était possible d'apprendre à connaître et a aprécier un tel homme ? Il était tellement glacial, et distant, pas méfiant, disons seulement que le seul sentiment dont il devait avoir connaissance était l'indifférence, et encore, même ça c'était un sentiment un peu fort pour lui. Si jamais il n'était pas venue la contrarier, elle aurait presque admiré un tel sang froid, une telle sérénité. Mais les conditions lui donnaient se soir plutôt envie de l'ejecter par la fenêtre plutôt que de lui accorder la moindre admiration, le mot était trop fort. Par contre, son calme était en fait assez déroutant, la plupart des gens l'aurait très clairement envoyé ballader, elle était plutôt bornée et execrable dans son genre. Mais rien ne semblait l'atteindre.

    Enfin bref, le pire dans tout ça, c'est qu'il jouait sur les mots, il utilisait ses propos contre elle. Dans un sens il n'avait pas tort, logiquement, c'était à elle de tuer Noah, et donc, il ne devrait rien savoir sur lui, mais il avait pourtant consulté son dossier, ce qui voulait dire que le personnage l'interessait... A moins que ce soit ses relations avec Noah qui l'interessait ? Elle n'en savait rien, et franchement, elle avait du mal à le comprendre, qu'il aille droit au but au lieu de tourner autour du pot comme ça. Elle était maintenant persuadé qu'il était au courant qu'il avait pu se passer quelque chose entre Noah et elle. Ce qu'elle avait du mal à comprendre, c'était la raison pour laquelle il n'avait rien dit à leurs supérieurs. Après tout il n'avait qu'un coup de fil à passer, et elle doutait que se soit pour la proteger étant donné qu'il se fichait pas mal de qui elle était et de sa vie.

    Elle se dirigea ensuite vers le mur pour s'y appuyer, et lorsque le brun se tourna vers elle, elle lui lança un regard interrogateur, que voulait il dire par "toi, tu ne pourras pas l’ignorer." Il cherchait quoi ? La faire culpabiliser, ou alors simplement la mettre en garde, lui faire comprendre qu'il fallait que cela cesse et qu'elle suive son conseil où cette histoire se finirait mal. De toutes façons, cette histoire se finirait forcément mal, et ça elle le savait très bien. Elle croisa alors de nouveau les bras, et elle lui adressa un grand sourire.


    "Pourquoi tu n'a rien dis ? Tu aurais pu me dénoncer !"

    Elle voulait comprendre un minimum ce qui se passait dans la tête du jeune homme, parce que si c'était clair pour lui, ça ne l'était pas du tout pour Asha. Elle ne comprenait pas ce qu'il venait faire ici simplement pour lui dire qu'il savait et qu'elle ferait mieux de se tenir à carreaux, sans pour autant n'emmettre aucune menaces à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Dim 6 Jan - 18:27

    - Je ne peux pas.

    Telle fut la réponse énigmatique qu’il lui concéda gratuitement et sans même se retourner vers elle. Il ne semblait pas enclin à en dire plus surtout que, selon lui encore une fois, tout ne pouvait pas être plus clair sans qu’il ne soit obligé de lui « faire un dessin ». Asha voulait cette réponse, et Gabriel ne pouvait pas se refuser à la lui donner. Cependant, il venait déjà en partie de le faire, sauf qu’il manquait sans conteste l’explication. Incapable de mentir, Gabriel se retourna pour la énième fois vers elle, jusqu’à croiser son regard et entrevoir ce sourire parfaitement satisfait qui était apposé à ses lèvres.

    - Est-ce que tu désires ? Car, toi, tu le peux.

    Désirer, il entendait. Evidemment, aucune émotion ne le parcourait, il n’avait donc pas de besoin ni d’envies, ce qui permettait de rayer totalement les « désirs » de sa vie. Il aurait sans aucun doute pu tout dévoiler à Manticora Corporation mais cela aurait permis à Asha de trouver une excellente raison pour se rapprocher de Noah. En tous les cas, c’était l’alternative la plus probable, et c’était la conclusion à laquelle Gabriel était parvenu. Si le « Projet Manticore » venait à la renier, elle n’aurait plus aucune raison de tuer cet homme, et Manticora Corporation y perdrait beaucoup.

    Cela ne relevait pas du devoir de Gabriel, mais, instinctivement, et selon plusieurs préceptes qu’on lui avait inculqué pendant vingt ans, il se devait de ne pas le permettre. Après tout, cela ne le concernait en rien, et il aurait même dû tuer Asha depuis bien longtemps pour seulement avoir permis l’hésitation pendant tant de temps mais en plus pour avoir cédé. Noah et elle ne l’intéressait pas, Gabriel n’avait même pas de l’indifférence pour eux, en revanche, en tout devoir qu’il se faisait, il était obligé de se présenter à elle, et de lui exprimer le fond de sa pensée, si l’on pouvait appeler cela ainsi.

    - Je n’ai sans doute pas le droit de savoir quelle est cette émotion ardente qui t’abjure sans cesse, mais tu sais mieux que quiconque, sinon que moi, que tout sentiment devient une faiblesse quand nous passons de la maîtrise à la soumission. Ainsi, j’ai une seule et unique question …

    Il n’était pas plus animé par une chose qu’une autre à cet instant encore. Il était parfaitement serein, détendu, presque mort en réalité tant il semblait indifférent à tout et de tout. Il ne bougea pas, se contenta de la fixer normalement, pas réellement pesant ni absent car aucune émotion en lui ne pouvait traduire se faire, il se contentait seulement de croiser son regard, et d’entrevoir chaque lueur qui parcourait en revanche les yeux d’Asha. Il finit sobrement avec neutralité alors que sa question n’avait pas forcément l’air d’appeler une réponse, et finalement, il ne la voulait sans doute pas :

    - Es-tu désormais le maître ou l’esclave de tes sentiments ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Mar 8 Jan - 20:45

  • Il ne pouvait pas ? Elle fronça alors les sourcils, assez perplexe face à sa reflexion. Et en fait, elle aurait bien eut besoin d'un dessin, elle ne comprenait pas bien où il voulait en venir. De toutes façons, elle avait du mal à le comprendre depuis qu'il était entré dans cet appartement, elle aurait peut être pas du ouvrir et s'enfuir par la fenêtre finalement, elle avait tellement l'habitude de le faire. Mais il ne semblait pas vraiment avoir envie de develloper. Après tout, il était presque de son devoir de prévenir Manticore si jamais il était au courant de quoi que ce soit. Enfin dans un sens, elle préférait clairement qu'il ne dise rien car elle se ferait tuée sur le champs, et même si elle n'avait pas vraiment peur de la mort, disons qu'elle tenait tout de même un minimum à sa survie. Après tout, c'était presque sa seule raison de vivre, sa survie, ce n'est pas pour autant qu'elle ne prenait aucun risques, elle adorait jouer avec la mort, mais c'était parce qu'elle se croyait invincible. Et lorsque l'on se croyait invincible, les problèmes venaient sans que l'on s'en rende vraiment compte. Elle remarqua alors un sourire se dessiner sur le visage de son "collègue", elle ne comprit pas très bien pourquoi, il ne devait pas trouver la situation amusante pourtant, étant donné qu'il se fichait de tout.

    Alors il considèrait qu'elle était soumise à ses émotions, et bien il se trompé lourdement, d'accord, elle avait fait une erreur l'autre soir, une erreur que jamais elle ne reproduirait. En tout cas, à cet instant précis, elle en était totalement persuadée, elle savait qu'elle ne le referait plus, parce qu'elle avait compris que c'était ce genre de choses qui l'affaiblierait, comme pouvait le dire Gabriel à l'instant précis. Il avait une fois de plus raisons, mais comment pouvait il savoir autant de choses avec une simple observation, c'est vrai... Il parlait peu, mais pour dire des choses assez censée en réalité, et surtout, pour il observait énormément, c'est d'ailleurs surement pour cette raison que depuis le début, elle avait comme l'impression d'être analysée.

    "Es-tu désormais le maître ou l’esclave de tes sentiments ?", à l'écoute de cette phrase, elle avala sa salive, elle baissa ensuite la tête, pour la relever, elle était sur d'elle sur ce coup là, même pendant une fraction de secondes, il avait presque réussit à lui mettre un léger doute. Mais elle était maitre de ses sentiments.


    "Ecoute... Je ne sais pas, ce que tu as vu, ou même ce que tu crois avoir vu ! Mais je maitrise parfaitement mes émotions, et si tu es là pour me faire la morale, tu perds clairement ton temps !"

    En gros c'était merci mais non merci, tu peux t'en aller... Elle avait l'impression qu'il portait sur elle, un jugement, et elle ne suportait pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Kellermann
Tuer N'est Pas Jouer

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Citation : Vivre ou Mourir. De toute façon, je ne t'en laisse pas le choix
Coeur : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 05/01/2008

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/gabriel-kellermann-t72.htm#
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Mar 8 Jan - 21:21

    Finalement, c’était bien cela, il n’attendait aucune réponse de la part d’Asha. Elle aurait sans doute même mieux fait de se taire, car il n’existait personne de plus coupable qu’un innocent se justifiant. Gabriel ne fut pas surpris par la réponse qu’elle lui concéda, et il ne changea pas d’attitude ainsi faite. Il n’avait nullement espéré un miracle, et ce n’était pas uniquement parce qu’il ne croyait pas en Dieu. Loin de là. Elle était tellement prévisible que c’en était insensé, et Asha était de loin quelqu’un qui pouvait pourtant se montrer d’une grande force de caractère, une force de la nature, d’ailleurs, tout simplement. Mais Gabriel avait toujours une longueur d’avance, pas parce qu’il était nécessairement meilleur qu’elle – ce n’était peut être pas le cas – mais seulement parce qu’il existait deux failles dans le raisonnement qu’elle venait de lui accorder, ou plutôt la réplique :

    - Je suis incapable de voir la vraisemblance. Je ne vois que la vérité.

    Premièrement, c’était ainsi. En effet, ne se basant que sur des faits concrets, Gabriel était incapable de mentir et de dissimuler. Pas qu’il soit d’une nature nécessaire bonne et avenante envers les autres mais simplement parce qu’il ne se trouvait pas en mesure d’avoir le « droit de penser » et qu’ainsi, la manipulation n’était pas dans ses capacités. Il ne pouvait que dire et comprendre la vérité, ou, tout du moins, la réalité, et, en aucun cas, il ne pouvait la modifier de quelques façons. Si tant est même que l’on ait faussé ce qu’il se représentait, ce ne serait jamais qu’un fait réfuter par un autre, car il était parfaitement capable d’assimilation. Et ce n’était d’ailleurs pas le seul point notable :

    - Et je suis incapable d’être moraliste.

    Et de deux. Encore une fois, il disait vrai, il était totalement dépourvu de morale puisqu’il était dépourvu d’une certaine forme de conscience. Gabriel se trouvait dans la totale incapacité de donner à Asha une conduite à tenir, et c’était bien pour cela qu’il faisait pour la énième fois appel à ce que tous deux avaient appris au court du temps, et de la même façon. Ceci dit, la différence était notable selon le degré de conditionnement mais le fait était là. Gabriel n’avait pas la capacité d’être moraliste avec elle, et peut être qu’elle ne pouvait pas s’en rendre compte mais cela changeait énormément de choses sur toute « l’équation » de la situation.

    Et pour cause, Gabriel savait qu’Asha était dominée par ses émotions, comme tout être humain d’ailleurs, même si elle ne le reconnaissait pas. La seule différence que cela faisait était bien le ressenti qui en découlait. En l’occurrence, il savait qu’elle avait cédé, et c’était d’ailleurs la raison pour laquelle il avait posé la question précédente seulement dans le but qu’elle y réfléchisse et non qu’elle lui donne une réponse à laquelle il s’attendait. Si cela avait été un jeu, ça aurait été trop facile pour Gabriel, car, contrairement à elle, il ne percevait aucun sentiment, si bien qu’il ne pouvait y être vulnérable et que, sur ce terrain-là c’était certain, il était bien meilleur que quiconque.

    De surcroît, n’ayant pas le droit ou le devoir de penser, Gabriel était également incapable de porter un jugement sur qui ou quoi que ce soit. Il se contentait toujours d’énoncer ce qui faisait une vérité d’ordre générale et irréfutable, rien de plus. Asha pouvait le voir comme elle l’entendait, les jugements que elle pouvait porter sur lui ne l’atteignait d’aucune façon. Il n’avait pas d’émotions.

    - Dissimule au monde, mais ne dissimule pas à soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asha Stevens
Sadique moi ? Peut être un peu...
Sadique moi ? Peut être un peu...
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Citation : Je suis ton pire cauchemard... D'accord, au moins t'as rêvé de moi !
Coeur : Tu ne devrais pas jouer avec le feu... Tu pourrais te bruler
Humeur : Very Good
Date d'inscription : 25/12/2007

Un peu plus sur toi___*
FICHE DE PRESENTATIONS: http://notlikeyou.forumpro.fr/valides-f4/asha-t23.htm
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   Sam 12 Jan - 19:13

  • Il voyait la vérité ? Mais comment fesait il pour voir des choses dont elle même n'avait aucune idée, elle n'était pas sure à 100%, mais elle pensait cependant ne pas avoir de sentiments aussi fort que pouvait le pensez Gabriel pour ce cher Noah, bien sur, elle commençait peut être à l'aprécier un peu trop, mais elle se considèrait comme totalement maitresse de ses sentiments, et après tout, elle n'avait fait qu'assouvir une simple envie, rien de plus. Ca n'allait pas plus loin. Il pensait sincèrement que cette histoire pouvait aller plus loin ? Franchement, elle et Noah n'avaient strictement rien en commun, et en plus ils se detestaient clairement et étaient destiné à s'entretuer, elle n'était pas stupide au point de develloper des sentiments pour lui ? N'est ce pas ? Et voilà, en quelques phrases à peine, il venait de semer le doute dans son esprit. Elle resta d'ailleurs dans ses pensées lorsque le jeune homme était en train de lui expliquer qu'elles failles il y avait dans le raisonnement qu'elle venait de lui pondre. Elle était en train de se demander s'il était possible qu'elle devellope un quelconque sentiments pour Noah... Non... C'était impossible, seulement voilà pourquoi elle ne le tuait pas alors, s'il ne representait rien pour elle... Peut être que lui ne s'accordait pas le droit de penser, mais de son coté, la jeune femme cogitait pas mal ses derniers temps, surement un peu trop, sa nature humaine ressortait fortement. Et cette nature humaine était la seule chose qui pouvait la rendre vulnérable, cela finirait même par la tuer si l'on continuait ainsi...

    Elle reposa alors son regard sur Gabriel, esperant qu'il n'avait pas remarqué qu'elle était légèrement perdue dans ses pensées. Elle remit ensuite légèrement ses cheveux derrière les oreilles. Elle se concentra alors pour entendre ses dernières paroles, elle ne tentait pas de dissimuler quoi que ce soit, elle croyait réellement qu'elle n'avait pas plus de sentiments que cela pour le jeune homme, une simple attirance, rien de plus. Elle haussa les épaules.


    "Bien... Autre chose ?"

    Pas qu'elle en ait marre de discuter avec lui, mais elle avait vraiment l'impression d'être analyser avec lui, et elle devait contrôler chacun de ses mouvements, ce qui en soi était assez troublant... Et avait aussi tendance à pas mal exaspérer la jeune femme. Alors autant couper court à cette conversation non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout se sait. Tout se dit ? > Pv Asha <
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» qui est "celui qui sait tout"
» Le génie qui sait tout ( ou presque )
» [JEU] CAN KNOCKDOWN 2 : Chamboule tout avec plein de mini jeux [Payant]
» Tout nu, tout bronzé, mais plein d'optimisme
» [JEU] CAN KNOCKDOWN : Chamboule tout [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT LIKE YOU :: 
Quartiers résidentiels
 :: 
APPARTEMENTS, STUDIO & LOFTS
 :: Appartement de Asha Stevens
-
Sauter vers: